Accueil / Textes divers / Actualités / Syndrome LTP : la pêche serait bien la responsable (au moins dans les pays méditerranéens).

Syndrome LTP : la pêche serait bien la responsable (au moins dans les pays méditerranéens).

dimanche 10 juin 2012, par Dr Céline Palussière

Schulten V, Nagl B, Scala E, Bernardi ML, Mari A, Ciardiello MA, Lauer I,
Scheurer S, Briza P, Jürets A, Ferreira F, Jahn-Schmid B, Fischer GF, Bohle B.
Pru p 3, the nonspecific lipid transfer protein from peach, dominates the immune
response to its homolog in hazelnut. Allergy. 2011 Aug ;66(8):1005-13.

Les sera de 19 patients italiens ayant présenté des réactions sévères à la pêche et à la noisette ont été étudiés. Les épitopes T des LTP ont été analysés, et leur bonne conservation après exposition à des protéases lysosomiales serait une explication de la sévérité des réactions cliniques.

Au niveau humoral, les réactions croisées entre Pru p 3 de la pêche et Cor a 8 de la noisette ont été analysées par techniques d’inhibition et montrent que la pêche serait, dans cette population méditerranéenne, l’agent sensibilisant initial, responsable du syndrome LTP.